AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Sam 19 Déc - 15:32

Chapitre I- Premières Armes


Le vent balayait la plaine. Les arbres de la forêt frémissaient sous l'impulsion du vent. Le calme avant la tempête. Les troupes de la Horde Noire avançaient là, à l'horizon...

Queros regardait l'ennemi bougeait. Avec ses soldats clones, il avait érigé des palissades en bois, des tranchées avec des pieux. la pluie commençait à se déverser dans la forêt. la boue s'amoncelait. un combat terrible s'annonçait.
Le jeune chevalier et ses 200.000 soldats devaient arrêter l'ennemi là.

Un bruissement d'aile se fit entendre vers l'Ouest. Des Déchus arrivait et parmi eux Mirüvion...



Les Hordes d'ennemi arrivaient et se déversaient en rangs continus... des démons, des orcs, des ourouk-aïs, des trolls, et des démons des cercles supérieurs...

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Sam 19 Déc - 15:32

La boue engonçait le bois. Les troupes ennemies s'élançèrent en flots continus contre les palissades. La pluie avait affaibli les racines. Les murs commençaient à tanguer. Les balistes ennemies ouvrirent le feu suivies de catapultes et tout autre machine de guerre.

Les templiers ouvrirent le feu avec leur arbalètes et leurs machines de guerre. Le sang se mêlait à la boue. Les cadavres jonchaient le sol. C'était une vision désagréable. Les déchus avaient fait une percée dans le flanc Ouest.

C'est là que le combat serait le plus difficile. Queros voyait déjà Miruviön fauchait des centaines de soldats avec ses deux épées à la longueur déconcertante.

Le chevalier rejoignit ce combat, et se jeta dans la mêlée contre les déchus.

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Sam 19 Déc - 15:32

Les plumes couvertes de sang virevoltaient dans l'air, témointes de l'atrocité des combatss. Qenros ne savait plus où donner de la tête. Les ennemis s'infiltraient dans les brèches. Les soldats templiers combattaient vaillamment mais s'écroulaient sous le nombre d'assaillants.
La bataille faisait rage, et la pluie ne semblait pas vouloir s'arrêter. La boue maculait les uniformes. C'était l'enfer.

Les déchus avaient fait une percée. Les balistes et les soldats essayaient de contenir le flots d'ennemis. Miruviön redoublait d'ardeur. La région semblait avoir une importance capitale. Comme ses industries et ses ressources en matières premières.

Qenros ordonna la retraite au bastion. Il était évident que l'ennemi avait préparé son attaque. Les troupes étaient très largement supérieures en nombre.

Aucun renfort de la flotte. Tout se passait très mal.

Les portes principales ne tinrent pas longtemps face aux assauts répétés des béliers. L'ennemi s'engouffra dans dans les ruines et se jeta sur les défenseurs avec une violence inouïe.

Là parmi les combats, Miruviön avançait droit sur Qenros, déjà aux prises avec de nombreux démons...

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Sam 19 Déc - 15:33

Qenros sentait l'ange déchu s'approchait. Les soldats templiers essuyaient de lourdes pertes. Ils ne pouvaint même pas arrêter les flots d'assaillants. Les guerriers minautores ravgeaient les rangs. Les balistes ne suffisaient plus.

Miruviön s'approcha du chevalier. le sang coulait de ses deux épées à double lames.

"La plaisanterie est terminée, Veilleur. le voyage pour toi s'arrête ici.
-Je ferais de mon mieux."

Qenros arqua sa lame et s'élança en une parfaite attaque verticale, offensive brute de la Forme V. Miruviön contra l'atatque et riposta en une série de coups en diagonale.
Les estocs et les parades se succédaient. La fatigue aussi commençait à s'accumuler. Les heures de combat venaient envenimer la situation. Le combat contre Miruviön exigeait beaucoup plus d'énergie.

Alors que Qenros parait attaque après attaque, l'épe gauche du déchu passa la garde du chevalier pour transpercer de part en part le coeur du veilleur. Un regard surpris illuminait le visage de Qenros alors que le dernier souffle de vie s'échappait de son corps.

Miruviön prit la chevalière de Qenros. Chaque Veilleur tué rapportait un trophée.

le déchu se détourna du corps sans vie. La région des Espérides était tombée. ses structures et ressources augmenterait la puissance du Tenebrae Impera...

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Sam 19 Déc - 15:34

La forteresse d'Exyma se tenait haute et fière. Les assauts de la Horde Noire étaient terrible. Nathyla parvenait à contenir le flot d'assaillants mais plus pour longtemps. La région des Espérides avait approvisionné la Horde noire, en troupes, ressources et matériel.

Ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne tombe cette fichue forteresse..

Mysaelyne

Liannara savourait la progression de son armée. Tout le nord était tombé. L'Ordre des Veilleurs se battait bien mais seul. La moitié de la planète serait bientôt entre ses mains.

Les mers étaient contrôlées pour la plupart par sa flotte. L'Archiduché était quasiment anéanti. Symphonia était encore faible. Soléandre n'était rien de plus qu'un fruit pourri. Son seul intérêt c'était l'ambassade de l'Ordre des Veilleurs qui dirigeait la guerre.

Non son regard était tourné vers Edhilmar, certes affaibli par l'absence de son Roi, mais au fond des adversaires intéressants, moins que les Anciens, mais des adversaires de valeur quand même...

"Que fiches-tu donc Ogion? C'est à toi de bouger tes pièces sur l'Echéquier maintenant.",murmura Liannara.

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Sam 19 Déc - 15:34

Les infos remontaient. Le départ des troupes de Symphonia étaient parvenu au oreilles les plus indiscrètes. Au final tout se passait comme prévu. la Lumière était considérablement affaiblie.

Exyma, dans deux heures serait tombée, permettant ainsi de renforcer la position de la Horde Noire. nathyla était à bout de souffle dans ce bras de fer. L'Ordre des Veilleurs traqué de partout, serré de prêt, commençait à fatiguer. Parfait! La résistance ne serait que plus faible...

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Sam 19 Déc - 15:35

La citadelle d'Exyma gisait , brisée comme foudroyée par la lumière des Cieux. Les troupes des déchus et des démons parcouraient les ruines. Le corps de Nathyla était par terre. Miruviön finissait d'accrocher la chevalière à sa ceinture comme trophée. Les places fortes tombaient, certaines par les armes, d'autres par la fourberie, et parfois par les deux.

Un soleil rouge sang s'était levé sur les plaines montagneuses de Risparoth...
La nouvelle parviendrait bientôt aux oreilles de Liannara.

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Sam 19 Déc - 15:36

Les infos remontaient de l'agent de Baq i Kawten. Il semblerait qu'un des derniers seigneurs dragoons était là-bas. Intéressant pour ne pas dire louche. Cela finirait certainement dans le bureau de Liannara.

Pour lez moment il fallait surveiller les sommets qui se mettaient en place. Bien que ceux-ci tardaient...

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Sam 19 Déc - 15:36

Chapitre II- Le Sommet de la Nation Elfique




Après la pause du midi, le groupe continua.

Le soir tombait, magnifique, le soleil répandait une lueur orange sur les nuages avant de disparaître à l'horizon.

Ils galopaient, fiers et terribles. La licorne et la pégase côte à côte.

Là droit devant se dessinaient les forêts envoûtantes d'Ellesmèra. Magnifiques dans le clair de lune, scintillantes à la lumière des étoiles...

L'orée de la lisière approchait.

Les deux cavaliers mirent pied à terre.

Pendant que l'on amenait les deux montures dans un endroit sain, Fïndela guida Vorondil parmi les arbres. Après vingt minutes de marche, ils débouchèrent sur une très grande clairière où était rassemblée certainement la plus grandes des armées elfes, depuis bien des siècles maintenant.

Il y a avait de tout: des hauts-elfes, des elfes noirs, des elfes de sang, des elfes sylvains,des elfes de glaces...

Un très grand campement était dressé. Les troupes d'Ellesmèra maintenaient l'ordre. Chaque royaume elfique avait envoyé sa délégation.

"Apparemment ils ont tous répondu à l'Appel. Là-bas vous pouvez voir les elfes de Lërytis, leur reine est venu défendre ses intérêts il semblerait. Ah là ce sont les elfes de Faërun, des alliés sûrs en temps de guerre. Avarthel est venu. Il a dû être réhabilité.

Les elfes de sang de Kimaleyn sont des gens plutôt guerriers mais vous pouvez discuter avec eux autour d'une bonne boisson.

Là-bas vous pouvez apercevoir les elfes des glaces du royaume Irijes. Ils sont un peu arrogants mais si vous vous montrez patient et un peu joyeux, ils se montreront vraiment comment ils sont."


Devant le regard interrogateur de son hôte, Fïndela ajouta

"Ce sont des fêtards. Ne vous laissez pas impressionner par les apparences. Je ne vois nulle part la délégation de Symphonia. C'est vraiment dommage, ce sont de joyeux lurons. Ils auraient détendu cette atmosphère.

Je vais vous amener à votre campement."


Les deux elfes s'arrêtèrent devant une magnifique tente très spacieuse et finement décorée à la manière qu'affectionnait les elfes sylvains.

"C'est chez vous. Maintenant quelques consignes. Tous les elfes ici sont frères. Hors de question de vous insulter de vous dénigrer, de vous rabaisser. Ne vous inquiétez pas, vous avez tous eu la même consigne.
Ce rassemblement c'est bien plus que des elfes. C'est une tentative de recréer ce que nous fûmes au départ. Une espèce à part entière, une Nation. Vous pensez que c'est peut-être utopique, mais il faut bien tenter.
Vous trouverez dans ces coffres de quoi manger et boire. Vous pouvez vous baladez, nos troupes maintiennent l'ordre."


Fïndela montra du doigt le palais de marbre cristallin.

"C'est ici que la grande Reine Efilya vous recevra tous pour débuter le Sommet. Vous devez vous y présentez dans cinq heures. Je dois vous laissez. Je dois m'enquérir auprès de ma Reine."


Fïndela partit vers le palais cristallin en faisant une geste amical à Vorondil.

La partie commencerait dans cinq heures.

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Avarthel

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Sam 19 Déc - 15:37

Vorondil s'installa dans la tente que lui avait indiqué Findela avant de se décider d'aller visiter cette réunion.
La nature de certain groupes elfiques était étonnante: ces Elfes de Glaces, notamment. Il n'en avait jamais entendu parler auparavant. Les Elfes de sang non plus. L'existence de tels groupes était pour le moins surprenante...

Spontanément, le natif d'Edhilmar se dirigea vers un groupe d'Elfe Sylvain qu'il salua directement dans le langage commun.

"-Bonsoir, Messeigneurs. Vorondil, Général d'Edhilmar. A qui ai-je l'honneur?"
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Sam 19 Déc - 15:37

Le groupe attablé autour de plusieurs chopes de miruvor regardèrent le nouvel arrivant. Des sourires de bienvenus illuminèrent les visages sylvestres.

Ce n'set qu'en s'approchant plus près que Vorondil distingua un elfe de sang ainsi qu'un elfe de glace.

"Salutation, moi c'est Rezka du royaume d'Ijires, répondit l'elfe à la peau bleue.
-Moi c'est Azerty de Kimaleyn, répondit l'elfe de sang
-Je me présente Glorsindyl de Lërytis"


L'elfe sylvain lui offrit un siège près de la table. Il restait un dernier elfe au visage majestueux et aux longs cheveux d'argent. Pourtant il était clairement jeune.

"Bonsoir ami d'Edhilmar. Mon nom est Avarthel de Faërun."

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 15:58

Le Roi de Faërun regardait le nouveau venu.

"Vous êtes peu loquace mon cher ami. Il est notoire que les elfes d'Edhilmar, aussi renfermés soient-ils, sont bien bavards dans leurs comptoirs commerciaux. Joignez-vous donc à nous.

Glorsindyl, t'as toujours un peu de miruvor? Vous voulez peut-être faire une partie de ce jeu avec nous Vorondil? Un adversaire de plus, cela peut-être intéressant."

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 15:58

La soirée avançait et il fut bientôt l’heure de rejoindre la réunion du Sommet.

Le petit groupe où était Vorondil se dirigea vers le palais après avoir rangé la tente.

Sur les marches scintillantes du plus beau palais de l’Impérium d’Ellèsmërya, se tenait Fïndela et plusieurs autres elfes chargés d’accueillir les visiteurs. Sur les côtés regardant la foule de dignitaires de manière curieuse ou parfois avec avidité, les farfadets, les sylphes de lune ainsi que les autres habitants de l’Impérium jetaient des regards amusés à ces elfes.

Dans une vaste salle aux décorations plus belles les unes que les autres, les dignitaires prirent place. Certains seuls, d’autres accompagnés de deux suivants. Au centre non loin du mur de cristal, se tenait une chaise finement ouvragée et derrière les armoiries d’Ellèsmërya.

Le plafond scintillait. Il avait été édifié à la gloire des astres nocturnes et plus précisément au Peuple des Etoiles : les Eldars. De fines torches illuminaient la salle, posées dans des socles gravées aux images du passé.

Chaque siège des dignitaires était sculpté aux armoiries de son prétendant. Sur les accoudoirs assez larges pour accueillir un verre et une fiole de boisson, était posé le nécessaire pour la réunion.

La brise légère du Crépuscule venait se mêler aux essences parfumées de la salle, faisant ainsi honneur à ses Immortels. De l’orangeade, de la citronnelle, qu’importe, l’ivresse de la paix régnait dans ce lieu.

Vers le siège elfique à la beauté incomparable, se tenait une femme elfe à la stature svelte et athlétique. Très belle. Ses cheveux noirs de jais noués en chignon montant tout en laissant tomber des mèches noires, étaient retenus par un diadème de cristal lunaire. Ses yeux bleus fixes et vifs comme le faucon dévisageaient très rapidement chaque représentant. Une amazone à la beauté divine et au charisme insoutenable, voilà ce qu’était Efilya, Reine-Guerrière d’Ellèsmërya et maîtresse incontestée da la capitale d’Ellesmèra.

Vêtue d’une robe blanche parsemée de fils d’argent, la jeune Reine s’avança jusqu’au vaste centre de la pièce. Les gardes en livrée, se tenaient aux quatre coins de la salle. La belle se tînt au milieu, nullement impressionnée par tous les regards braqués sur elle.

« Bienvenue à tous en ce lieu loin des troubles qui agitent notre Terre. Que la paix soit avec vous. Je vous remercie d’avoir répondu à mon appel en ces temps sombres.

Ce soir, nous sommes rassemblés en ce lieu pour discuter d’un sujet très grave. En organisant ce rassemblement de la nation elfique, rassemblement qui n’avait plus vu le jour depuis des temps immémoriaux, il est inutile de vous dire que l’heure est très grave.

Le Monde change. Un nouveau pouvoir s’est levé. En fait une puissance noire a revu le jour, alors qu’elle avait été scellée au plus profond des océans.

Bien avant la naissance de la Cité-Sainte de Soléandre, les terres étaient sauvages, remplies de mystères et de héros, de légendes et d’épopées. C’est en ce temps que la puissance noire a vu le jour. Jalouse, cupide, avide de domination et de force, elle s’est développée grâce à des races au cœur ravagé par le désespoir et l’amertume de leur condition.

Cette puissance s’est construite d’abord sur les sentiments les plus sombres. C’est seulement après qu’elle édifia sa force avec des armes et des places fortes. Cette armée noire a voulu dominer le monde et détruire la race des elfes, dernier vestige de ses plus grands ennemis : les Eldars.

En ce temps, nous étions faibles oui. Déjà dispersés et rongés par les rancœurs entre nous. Notre race à l’origine forte, unie et puissante, n’a cessé de régresser depuis son schisme. Ce fut la race des Anciens qui nous vînt en aide, à travers la puissance militaire de son empire mythique : Erathia.

La guerre ravagea les contrées les mettant à feu et à sang. Les alliances se constituaient et s’effondraient. Un monde de chaos, de larmes et de tristesse. Nous avons été à deux doigts de la destruction totale. Erathia a attiré l’Ennemi à ses portes et l’a entrainé avec lui dans l’abîme profond de l’océan.

Nous étions libres à nouveau. Meurtris certes, mais vivant. Le patrimoine des Elfes sauvé du désastre. A quel prix ? Nous étions plus faibles que jamais, un empire mythique détruit à jamais et la Horde Noire enfermée au fond des océans. Vos ancêtres se sont reposés, ne croyant jamais que cette force puisse à nouveau immerger. Mais heureusement certains n’ont pas été aussi aveugles.

Lors du deuxième âge, la Horde Noire tentait de recouvrir ses anciennes forces. Certains de vos ancêtres l’ont affronté sans connaître son véritable visage. Un Roi Haut-Elfe a failli perdre la vie en l’a combattant lors d’une bataille mémorable. Plus tard, elle fut arrêtée et détruite aux portes d’une forêt par l’union des forces entre ce même Roi et sa reine, Nimloth la Douce. »

Une très fine larme perla sur le visage d’Efilya à la mention des souvenirs.

« Nous la pensions disparue, mais cette puissance sombre revient plus forte que jamais. Agressive, rusée, traitresse, et même fourbe dans ses moyens. Ne vous leurrez pas. Elle a ses espions partout. Le Nord de la planète est tombé de manière officielle, par les armes, ou de manière officieuse, par fourberie.

Je refuse cependant de croire que tout est fini. Nous devons nous battre, ne serait-ce que pour honorer la mémoire de ceux qui l’ont fait pour nous 6000 ans plus tôt.

Lé réunion de ce soir décidera de ce que fera la nation des Elfes en ce qui concerne ce pouvoir noir. Est-ce que nous battrons tous sous la même bannière comme l’ont fait nos ancêtres ou iront nous terrer comme des couards loin de toutes batailles ? »

La jeune Reine retourna s’asseoir avant que les débats ne commencent, se servant un verre d’eau cristalline. La jeune femme fut perdue un bref instant dans le passé avant de revenir subitement dans le présent.

Les représentants prendraient bientôt la parole….

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Avarthel

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 15:59

Vorondil était perplexe.
De quoi parlait donc cette la reine Efilya? La mythologie d'Ellesmérya et celle d'Edhilmar étaient assez éloignées l'une de l'autre. Les seuls Pouvoirs Anciens maléfiques dont il avait connaissance étaient le Fléau et le Chaos... Le premier était sensément détruit depuis le dernier conflit... et d'aucun racontaient même que son allié principal, le Nain-Renégat-Böriac, l'avait tué. Il n'était donc théoriquement plus dans la lice. Cela laissait les forces multiples du Chaos... Oui. C'était sans doute cela. Sans doute l'un de ses avatars qui revenait encore et encore tenter d'écraser le monde sous son aberrante philosophie...

L'Elfe se cala plus confortablement dans le fauteuil d'apparat qui lui avait été assigné, se promettant de vérifier plus tard les éléments historiques qu'avançaient cette Dame. Apparemment, elle prétendait que Nimloth et Carnegil avaient autrefois été de ses alliés, à l"époque lointaine de la fondation d'Edhilmar... Était-ce possible? Les Elfes encore vivant de cette époque se comptaient sur les doigts d'une seule main et il n'en faisait pas partie lui-même...

Le reste était tout aussi surprenant que ces peuples étrangers qui se prétendaient Elfes... La parenté ne lui semblait guère évidente pour certain, mais il était prêt à l'accepter. Le Conseil déciderait de toutes façons plus tard. Pour l'heure, la Pierre Verte qu'il portait au cou ne lui murmurait aucune attitude: Le Conseil se réservait encore... Il convenait donc, pour l'instant, d'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Avarthel

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 16:00

Avarthel regarda un instant la Dame qui hantait ses nuits. Le discours survenu plus tôt était significative et pour l'orateur aguerri, marquait fortement la position de l'Impérium dans cette lutte aux multiples visages.

Les murmures se répandaient alors même qu'Efilya se retournait vers son siège.

Les Elfes impliqués dans le discours avait été peu connus. Nimloth était une Reine elfe et la légende disait qu'avec son époux, ils avaient fondé Edhilmar. Avarthel jeta un coup d'oeil à Vorondil et le vit un peu perplexe puis déterminé, mais aussi à l'écoute des réactions des autres.
Le représentant d'Ijires, à la peau bleue ne disait rien, écoutant plutôt son voisin de gauche.
Le représentant de Kimaleyn, lui parcourait de ses yeux la foule. Son visage ferme trahissait pourtant sa position.

Glorsindyl, lui avait les yeux dans le vague, réfléchissant sans nul doute.

Quant aux autres royaumes représentés, le débat était visiblement mitigé.

Avarthel se leva, droit face aux autres. Ses longs cheveux d'argent virevoltaient avec la légère brise.

"Mes chers frères et soeurs.
Il est évident que la guerre nous attends. Unis, divisés, qu'importe elle gagnera vos frontières ou les gagne déjà.

Faërun se bat déjà dans les contrées boisées du Nord-Est, face aux troupes de Tyrius. Mais l'ennemi a de nombreux espions et partisans. On ne l'affronte pas toujours les armes à la main.
Il prend parfois l'apparence de courtisanes , de rois bienveillants mais aussi de bêtes, d'oiseaux.
Je ne suis pas entrain de dire que nous devons devenir paranoïaques mais qu'il va falloir se méfier.

Sa plus grande force réside sans aucun doute dans sa capacité à semer le doute entre nous et à nous diviser.
Par conséquent, aujourd'hui, en cette magnifique soirée,je déclare que Faërun suivra la Reine Efilya dans sa lutte contre la Horde Noire.

Il est temps de nous montrer dignes de notre héritage."

Avarthel retourna vers son siège. Les débats reprirent plus vivement. La position de Faërun étant devenue officielle, les autres royaumes devraient bientôt se décider.

L'elfe aux cheveux d'argent se versa une coupe de vin et la leva en l'honneur de la Reine-Guerrière avec un sourire pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Avarthel

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 16:00

Vorondil ferma les yeux un instant, dans son esprit se formèrent les questions que le Conseil lui transmettait... Avec un certain soulagement, il conclu qu'elles rejoignaient les siennes....
Revenir en haut Aller en bas
Avarthel

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 16:00

Olianor, représentant de la Baronnie de Crael, regardait le sol. Visiblement le Monde était agité et la neutralité devenue impossible. Son père lui avait donné les directives à prendre et l'elfe connaissait déjà la position de Crael pour la guerre à venir.
Puis un faucon d'argent lui remit une missive.

Olianor prit la parole dans le silence de réflexion qui agitait la salle.

"Mes frères et sœurs,Soléandre vient d'exécuter un des nôtres qui d'après elle, était responsable de l'attaque de sa personne.
Il l'ont décapité..."
Devant la suite du message Olianor, déglutit

"Et l'ont découpé en quatre. Son sang immortel est répandu sur le sol et le socle de la peine.
On m'a informé que le nom de cette personne était Gabriel."

Efilya resta impassible et muette , mais une larme fine et silencieuse perla sur sa joue gauche. Le sort réservé à l'être était monstrueux. Comment la Cité Sainte pouvait-elle faire ça?

Le silence de mort et les murmures parfois aussi forts que des bourdonnements trahissaient la position d'une grande partie des nations elfes présentes.

Que serait la décisions de Symphonia à l'égard de cet acte sauvage emplie de barbarie.?Que ferait le Consortium de MylëSymphonia, présidé par la Nation de la Lumière?

L'heure était grave, et le Monde semblait destiner au Chaos, loin de toutes raisons...
Revenir en haut Aller en bas
Avarthel

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 16:00

Le temps que Vorondil enregistre les questions du Conseil des Arbres-Chantants, Olianor venait de prendre la parole.
Quoi ? Que venait de dire cette dame? Que Soléandre venait d'exécuter un des responsables de l'attaque sur la Cité? Et qu'il faisait partie "des leurs?". Qu'est-ce que cela signifiait ?

-Excusez moi, commença-t-il en se levant. Je suis Vorondil et je suis l'envoyé du Conseil des Arbres-Chantants d'Edhilmar. Je salue les représentants ici présents.
Comme vous le savez, ou l'ignorez peut-être, Edhilmar a très récemment intercepté et anéanti une troupe qui se dirigeait vers Soléandre pour soutenir les assaillants de la Cité Sainte. Elle était dirigée par de puissants mages-noirs, mais ses effectifs quoique nombreux, n'étaient composés que de Trolls, orques et Gobelins. Des ennemis que nous savons combattre.

S'interrompant un instant, Vorondil porta son regard vers le groupe d'elfes, recherchant sans en trouver des Symphoniens...

-Dans la foulée, notre espace frontalier a été envahi par une armée puissante et visiblement bien informée, aux ordres de Symphonia. Ceux-ci ont commencé à s'installer et à se conduire comme chez-eux, jusqu'à ce qu'ils déménagent brutalement sans plus d'explications. Et le lendemain, voici que l'émissaire de la reine Efilya nous invite à cette réunion de famille pan-elfique...
Alors, bien évidemment, je suis très heureux de rencontrer des parents perdus de vues depuis des siècles... Toutefois je suis surtout là pour obtenir des informations: Qui sont les agresseurs de la Sainte Cité ? Quels sont leurs objectifs? Que savez vous de tout cela?
Vus les délais d'arrivées, cette armée a forcément quitté Symphonia, un peu avant que nous n'interceptions ces Orques. Ou du moins au même moment. Ce qui signifie qu'elle était déjà prête. De même, Reine Efilya, votre messager lui aussi a obligatoirement quitté votre pays à peu-près en même temps...

Vorondil regarda l'un après l'autre les représentants des Nations Elfiques. Chacun d'eux se livrait visiblement aux même calculs: Pour avoir été convoqués à telle date, les messagers adressés aux peuples les plus éloignés, devaient avoir quitté Ellesméria avant même l'attaque de la Cité ou le combat en Edhilmar.

- Il s'ensuit de ces constatations que Symphonia et Ellesméria étaient informées préalablement de l'attaque contre Soléandre. Ainsi que contre Edhilmar. Donc, soit vos mages ont effectué une percée majeure en matière de Prédiction du Futur, soit vous êtes impliqués dans cette affaire. A quel titre ? Défenseurs contre une Puissance-Noire que vous connaissiez et qui nous est pour l'heure inconnue ?... ou Agresseurs ? ainsi que semble le croire la Sainte Cité... Vu que c'est sous cette inculpation qu'elle vient d'exécuter ce Gabriel... Ce Gabriel que vous semblez reconnaître comme l'un des vôtres...

Vorondil se tut un instant, laissant chacun digérer ses questions...

-Alors, Edhilmar vous rejoint sur le fond de votre précédent discours. Créer une Alliance est sans doute important et peut-être même indispensable entre nous tous. Mais, cette déclaration de principe devra s'accompagner d'éléments plus concrets. Et ceux-ci devront d'abord être des réponses précises à nos questions... Et ceci, avant de discuter des modalités pratiques de cette Alliance éventuelle.


Dernière édition par Avarthel le Dim 7 Fév - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 16:01

Certains représentants s'étaient agités devant les déclarations de Vorondil. Ces déclarations parfaitement justifiées avaient soulevé pour le moins d'autres questions à vrai dire.

Avant qu'Efilya ne puisse répondre, un messager elfe accourut vers la Reine et lui remit un pli cacheté d'une licorne d'argent sur fond noir.
La Reine le lut et resta impassible quelques instants.

"Des informations sur l'Ennemi,des révélations sur la nation de Symphonia. Voici en somme ce que vous désirez.
Bien. Cela a le mérite d'être clair."

Efilya se leva et se tînt au milieu de la salle.

"L'Ennemi a grandi. Il s'est étendu depuis son exil lors de la Grande Guerre. Il s'est servi de la faiblesse de la Cité Sainte, de la faiblesse de nos ancêtres pour recouvrir ses forces. Les derniers événements qui se sont déroulés, notamment ceux en Edhilmar, montrent à quel point l'ennemi tâte le terrain. Il hésite. Il collecte des informations sur nos systèmes de défenses etc...
Après avoir repris le Nord et bientôt le Sud afin de nous prendre en étau, la puissance noire cherche quelque chose qu'elle n'avait pas la dernière fois. C'est tout ce que nous savons concrètement sur ses plans.

Elle a suffisamment de partisans et du pouvoir brut pour faire la guerre dès maintenant, mais nos espions rapportent des faits qui montre son hésitation."

Efilya marqua une pause.

"La Cité Sainte n'est plus ce qu'elle était, et de par ce fait Ellèsmërya ne saurait lui apportait son aide. Voici déjà la première explication sur les derniers mois.
Comme je l'a dit l'Ennemi s'agrandit. Chaque jour qui passe, il gagne de plus en plus de partisans. C'est la raison pour laquelle j'ai envoyé des messagers. Ce Sommet décidera du futur de la race des Elfes.

Les troupes longeant Edhilmar n'avait pas pour mission de détruire ce pays. L'agression de votre Royaume m'a alerté. J'ai compris que le temps pressait.

En ce qui concerne Soléandre, nous ne sommes ni ses défenseurs ni ses agresseurs. La politique de mon Impérium est neutre. Je ne peux parler au nom des autres.

Quant à l'attaque initiale et non le bataillon intercepté par vos troupes Général, j'avoue avoir eu des soupçons et seulement quelques preuves incertaines quant à cet assaut. Seulement Edhilmar a plus mon attention que cette Cité.

Pour en venir à votre dernière revendication, parlons de Symphonia. C'est un empire multi-racial, aux réseaux d'espions non négligeables. Ils savaient je pense. Mais n'ont jamais aimé Soléandre. Encore moins aujourd'hui, je ne le crains après l'exécution de Gabriel.
Gabriel est un elfe de Symphonia. Ce qu'il faisait au moment de l'attaque nous ne le savons pas.Quoiqu'il en soit, étant elfe, le sort qui lui a été infligé reste d'une barbarie indescriptible.

De cette attaque nous ne savons que peu de choses. Elle n'avait pas pour but de détruire ou conquérir la Cité. C'est une certitude. Cet assaut montre une fois de plus la volonté de l'Ennemi de collecter quelque chose qu'il n'avait pas.
Les soldats envoyés sont des créatures d'élite appelés Déchus ou anges déchus.
Nous n'en savons pas plus. Je dois bientôt recevoir une nouvelle communication de Symphonia. Je tenterai de savoir ce qu'ils ont découvert de leur côté.

Pour terminer, ce qui a été établi après étude des informations, est que la Chef de la Horde Noire est une Seigneur Sidhes. Une femme oui. Rusée, cruelle, indomptable et retors elle semble disposée à tous nous détruire. Son nom est Lianarra. Mais ceci ne sous sera pas d'une très grande aide.
Nous n'en savons guère plus. Elle reste une adversaire redoutable et semble avoir compris que le maitre mot était discrétion.

Voici vos réponses Général."

Efilya retourna à son siège et se versa un verre d'eau. Le contenu de la missive était grave. Mais la réponse au problème se trouvait dans la suite du Sommet.

Est-ce que les Elfes étaient prêts à se battre en une seule et unique armée? Pour défendre la Nation des Elfes et non leurs intérêts personnels?

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Avarthel

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 16:02

Olianor fixait chaque représentant. Quelque chose le tatillonnait. Une armée ennemie certes. Mais au fond ils nageaient toujours en eaux troubles.

Le représentant de Crael se leva et regarda tous les autres.

"C'est un ennemi de taille, et vu les informations, il serait fort probable qu'on y passe tous sans aucune garantie de stopper l'adversaire définitivement. C'est pourquoi nous battre tous dans notre coin ne réglera pas le problème. Il nous faut reconstituer notre armée. L'Armée de la Nation Elfe.
Et défier l'ennemi sur un terrain choisit au préalable. Le forcer à nous affronter là où nous le voulons.

Comme l'a fait remarqué mon frère d'Edhilmar, des ourouks, des orcs des trolls et des gobelins, nous savons les combattre. Alors au vu de tout cela, il est clair que l'Ennemi ne commettra pas la même erreur.

La question qui me vient est donc : "Qu'allons-nous affronter?"
Revenir en haut Aller en bas
Avarthel

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 16:02

Vorondil resta un instant silencieux. Le temps pour lui-même et le Conseil d'interpréter les informations obtenues...

Ainsi donc, Ellesmerya et Symphonia se condsidéraient comme neutres, et étaient même plus ou moins hostiles envers Soléandre. Cela n'avait rien d'étonnant. La Sainte Cité déclenchait souvent ce genre de réaction. Aucun Empire n'appréciait réellement sa prééminence spirituelle sur le Monde-Sans-Nom. Position décrétée par Le Créateur Nyarlathotep lui-même.
Le fait que la Cité n'ait plus aucune prétention d'hégémonie temporelle et plus d'armées pour faire respecter Sa Loi sur les terres lointaines, avait depuis longtemps desservi sa cause. Nombre de seigneurs aux instincts agressifs et à l'esprits étroits s'offusquaient régulièrement que la Cité s'arroge depuis toujours un rôle d'arbitre des conflits, un rôle de Centre Politique, Culturel et Religieux.

C'était ainsi et un mal récurrent dans le Monde Sans Nom. Ces seigneurs s'imaginaient sans doute qu'un semblant d'organisation pourrait survivre dans ce Monde aux races si variées et antagonistes, sans la Cité. Puissent l'avenir ne jamais leur montrer à quel point ils s'illusionnaient.

Pour l'heure, d'autres informations devaient être à préciser avant que le Conseil ne se décide...Ce représentant de Crael venait de poser une question intéressante.

-Hum... Edhilmar est un allié traditionnel de la Cité de Soléandre. Depuis deux cycles complets. Notre Roy a même directement contribué au retour du Roy Baptistus... Nous en avons toujours protégé et respecté les institutions... D'un autre côté, nous n'avions jamais entendu auparavant parler d'exécutions barbares dans la Sainte Cité. Mais cela n'est pas mon affaire pour l'heure. Des émissaires ont été envoyés en Soléandre à la réunion organisée par les autorités de la Ville. Ils sauront déterminer si l'actuel gouvernement de la Cité reste digne de notre appui ou si la barbarie à envahi la Ville du Créateur. Pour l'heure, en effet, comme le représentant de Crael vient de le demander: Que combattrons nous bientôt ? Quelle est la nature des troupes qui tenteront de nous abattre? Qu'elle est également la nature de leurs chefs ? Qu'est-ce-qu'un Seigneur Sidhes ? Ma maîtrise du Langage Commun est apparemment déficiente sur ce point, mais pour moi le mot "sidhe" est un équivalent "d'Elfe" dans un des langages humains du Nord du Monde: le Gaelique... Alors qu'en est-il? S'agit-il d'une race ? D'une caste ?...


Dernière édition par Avarthel le Dim 7 Fév - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 16:02

Efilya resta un instant passible avant de prendre la parole. Elle craignait que les différentes opinions sur la Cité Sainte ne scinde les elfes une nouvelles fois en factions. Mettant de côté ses pensées, elle se décida à répondre.

"Sans aucun doute, il est fort probable que l'Ennemi soit imprévisible et votre tactique de l'attirer là où nous voudrions semble vouer à l'échec. Le temps joue contre nous. Une missive m'a été remise. Elle comporte les preuves irréfutables que les troupes adverses sont en marche. Au bas mot plus de 700.000 créatures ont été mobilisées.
Une armée, semble-t-il destinée à détruire le monde des Elfes. Des rangs interminables de soldats ou devrais-je dire des créatures.

Il n'y a rien de goblinoïde en eux. Ce sont des créatures cauchemardesques.Des ombres,des morts-vivants et ... des Déchus. Sans parler du reste.
Il semblerait que leur but soit connu. Leur destination je veux dire.

Quand aux Seigneurs Sidhes, une soirée ne pourrait suffire à dire tout ce qu'il y a à savoir sur eux.
Leur nom, comme vous l'avez souligné vient du Gaélique. je ne vous cache pas qu'il se le sont donnés eux-même. Il veut dire "elfe" oui, mais désigne parfois les farfadets, les fées et autres créatures fantastiques.
Les Seigneurs Sidhes le porte pour nous insulter. Et l'adopteront définitivement comme un trophée s'ils parviennent à détruire notre espèce.

Qui sont ces guerriers des Ténèbres?Ils sont des mages noirs, du démonologistes voir au nécromancien, et alliant parfois ces deux arts noirs. Ils ont corrompu la magie à son plus haut niveau. Ce sont de redoutables combattants. Ils puisent leurs forces dans la peur, la souffrance et la douleur psychologique voir le désespoir.

Ils manient les forces noires avec brio et constituent la plus haute caste des Seigneurs Noirs.
Les sous-estimer est la pire des erreurs. La pitié est inutile. Ils sont retors, cruels,fourbes, traîtres. C'est certainement le pire fléau que le Monde porte en son sein.


Alors maintenant c'est moi qui ait une question.

Qui aura assez de tripes pour les affronter, en sachant qu'il y a peu de chances de revenir de ce conflit?"

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Avarthel

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 16:04

Oliandor releva la tête avec un air ferme plaqué sur son visage.

"La Baronnie de Crael vous suit dans cette lutte. Nous serons avec vous jusqu'à la fin."

Avarthel avait cessé de remuer une plume dans tous les sens.

"Je ne reviendrai pas sur ce que j'ai dit. Faërun se battra avec vous. De plus mon peuple est las et quitte les rivages via les havres blancs. Nous ne partirons pas sans laisser une marque profonde dans le visage de l'Ennemi."

Bien des seigneurs se prononçaient en faveur. D'autres hésitaient. Mais bientôt tous prendraient position, pour le meilleur ou le pire.

Efilya fixait le sol. Elle réfléchissait à la suite. Un faucon déposa une missive aux armoiries de la maison Helsing, sur ses genoux. Voici enfin ce qu'elle attendait. Elle la lirait pendant que les Seigneurs dénatteraient.
Revenir en haut Aller en bas
Avarthel

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 11/11/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 16:04

Vorondil, un frisson glacé dans le dos se leva lentement:

-Attendez ! Soyez plus précis, s'il vous plait. Où se dirigent ces forces ennemies?
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   Dim 7 Fév - 16:04

Alors que les débats devenaient parfois houleux et qu'Efilya parvenait enfin à décacheter la missive de son ami d'enfance, Vorondil avait pris la parole. Tous les regards étaient braqués sur Efilya à nouveau dans l'attente de la réponse.

"Où ils vont? Je suis sûre que votre coeur vous a déjà répondu. Quelle terre peut avoir de la valeur pour l'Ennemi, du fait de son passé, de sa gloire légendaire et de sa condition de dernier bastion de la Lumière?
Quelle autre terre qu'Edhilmar peut prétendre à attirer le regard de l'Ennemi sur elle?

Qui aura le courage de combattre aux côtés d'Edhilmar et de tenter d'arrêter l'Ennemi là?

L'attaque est imminente..."

Efilya replongea son regard dans la missive, pendant que tous les représentants se regardaient. Oui. Qui aurait le courage?

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre Chronique des Ténèbres, Le règne des Ombres
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Palestine: Chronique d'un crime de guerre
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres sans Nom :: TERRES MYTHIQUES :: ROLE PLAYING GAME :: Terres sombres-
Sauter vers: