AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sous les larmes de Lucifer

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Sous les larmes de Lucifer   Dim 5 Juil - 13:10

Dans les rues sombres des bas-fonds de Soléandre, se tenait une librairie fermée, à l’état miteux. Les passants ne lui prêtaient aucune attention. Elle était comme un fantôme condamné à hanter Soléandre pour l’éternité.

Si d’apparence on pouvait en déduire cela, il fallait surtout pénétrer en cette dites-boutique pour percer ses secrets. L’intérieur était plus que poussière et ruines. De ce qu’elle fut autrefois, cette boutique ne contenait plus aucun livre qu’on pouvait lire. Des toiles d’araignées étaient aux murs.la clochette qui annonçait les visiteurs ne fonctionnait plus depuis des lustres.

Le seul symbole de son passé était un ange aux ailes repliées qui incarnait un Dieu oublié des hommes. Cette sculpture ornait la porte d’entrée. La pluie ruisselait sur les vitres encore intactes. Sur la vieille pancarte portant le nom de la boutique on pouvait encore lire sur le bois vermoulu : « Aux portes de Lucifer »

Un groupe composé de 5 individus entra. Leurs manteaux noirs de cuir encore mouillés par la pluie, ils entreprirent d’allonger le corps qu’ils transportaient sur la table après en avoir nettoyé la surface.

Morgan se tenait là. Ses longs cheveux noirs parsemés de gouttes d’eau, il analysait la situation. Ses yeux bleus parcouraient le hall de la boutique. Il demanda à ses Veilleurs de reprendre le corps de la jeune fille et de le descendre au laboratoire.
La boutique était juste une couverture qui cachait un des laboratoires secrets des Veilleurs de la Nuit.

Descendant avec ses hommes, l’Archange pénétra dans le laboratoire et demanda un rapport de la situation aux ingénieurs gobelins venus de l’empire Sidérgie. Des ingénieurs elfes d’Ermanofael s’occupaient des mécanismes qui garantiraient la réussite de l’expérience nommée ADF7-S8.

La jeune fille fut déposée par les Veilleurs sur la table au centre du laboratoire. L’expérience était prête. La jeune vampire avait ingurgité assez de sang bovin pour être maintenue en vie durant toute l’opération.

Non loin de là, posé sur une table et reposant dans un écrin, se tenait un magnifique cristal angélus brillant de mille feux tel un rubis percé par les derniers rayons du soleil couchant.

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Riin

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Paris

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Lun 6 Juil - 16:14

Riin qui avait aidée ses camarades a portée la jeune vampire ne pouvait pas faire un pas de plus. Elle s'arrêta et fixa cette chose. Elle était d'une pâleur et d'une beauté incroyable, ses longs cheveux roux plein de sang séché étaient attaché dans une longue tresse. Son corps, fin et musclé n'était couvert que de loques de ce qui devait être un pantalon de cuir et une chemise noir, il y a quelques années. Ses yeux reflétaient la haine qu'elle vouait aux veilleurs, qui lui avait pris son bien aimé. Ce regard, elle le fixa sur Riin, comme si tout ses malheurs étaient sa faute à elle. Effectivement, c'était la veilleuse qui l'avait repérée, c'était son tout premier vampire.

L'élfe s'éloigna vert le mur et regarda les veilleurs préparer le travail. Ils étaient tous trés concentré.

La piece était peinte en blanc, comme dans les livres où les savants fou font leurs expériences.il y avait un lavabo tout simple, des placarts, des instruments de chirurgie, sans oublier le fameux cristal. Il était magnifique, brillait d'un éclat inimaginable, il attirait tout les regard. Ce cristal était essentiel pour l'expérience qui allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Kobold

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 26

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Lun 6 Juil - 18:20

Hawks commença par examiner la créature démoniaque. Il cherchait sans nul doute un objet de valeur en guise de trophé. Il prit donc le soin de verifier que ce vampire soit belle et bien hors d'état de toute nuisance potentielle. Après avoir tester les reflexs de "la bête", Hawks entrepris sa fouille. Helas, le jeune gobelin ne trouva que quelques gourdes de sang à moitié coagulées.

Vint donc le temps du rapport demandé par le Seigneur Morgan. Les gobelins étant considérés comme des brillantes fouines, la tâche ne parraissez pas une corvée pour les quelques ingénieurs venu de Sidérgie. Quelques minutes s'écoulèrent, et les chercheurs gobelins doutaient de leurs aptitudes. Ce vampire serait-il plus complexe qu'il n'y paraît? Hawks époustouflé par l'imcompétance de ses scientifiques pris l'innitative de commander les opérations. Mais une fois de lpus, ce vampire reste un mystère.

Une question le tourmenté: Comment un vampire avait put-être retrouvé? La plupart des Seigneurs de ce monde les croyaient pour mort...
Revenir en haut Aller en bas
Malékith

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 26
Localisation : Par delà les Cieux parmi les Dieux

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Lun 6 Juil - 23:24

Un être sombre passa alors devant cette boutique, un être d'une noirceur incommensurable dont on ne pouvais distinguer les traits, car ceux-ci étaient cacher par sa longue robe sombre et de son capuchon d'une profondeur abyssale.

alors qu'il revenait d'un entretient d'avec le sombre empereur Gorboth, ce sombre et mystérieux personnage s'attarda devant la boutique, sentant quelque chose de maléfique dans les entrailles de celle-ci, il sentait une noirceur l'appeler. il entendit alors un cris de détresse dans sa tête, un cris a glacer le sang et au même instant une image se figea dans son esprit, celle d'une belle jeune femme rousse étendu sur une table mais rien d'autre.

l'individu entra donc dans la boutique et sentit se mal grandir, une âme noir demandait son aide, elle le suppliait de l'aider tout ceci dans le plus grand silences, alors le mystérieux personnage décida de se placer dans un recoin de la boutique et d'attendre la suite des évènements et peut être aura t-il réponse a ses multiple question.
Revenir en haut Aller en bas
Xanathos

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 11/05/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Mar 7 Juil - 13:32

Xanathos regardait la jeune fille allongée sur la table. Sa pâleur hypnotisait les gens. Mais la rage ou la haine déformait les traits de son beau visage.
L’Elfe préparait les substances nécessaires à l’expérience. Morgan n’en avait rien dit.
La vampire nouvellement présente dans ce laboratoire constituait pour Xanathos un mystère. C’était le même cas pour les ingénieurs Elfes.

Le serti-clé demandé par Morgan était prêt. C’est alors que l’archange demanda d’examiner le sang de la vampire après l’échec des ingénieurs gobelins. Ceux-ci se mirent avec les elfes par binôme.

On pouvait voir les volutes de fumée s’échappaient des éprouvettes et autres ustensiles. Xanathos pendant ce temps, regardait le cristal angélus. Qu’est-ce que Morgan voulait en faire ? Ce cristal de la taille d’une sphère était d’une couleur ambre oscillant vers le rubis-feu. Une véritable merveille.
Xanathos resta silencieux.

Un binôme d’ingénieurs apporta un parchemin avec les résultats du travail demandé.
La jeune fille possédait un esprit scindé en deux parties. Une qui représentait ce qu’elle fut avant d’être mordue, et l’autre incarnée par la bête sauvage qui rongeait son esprit. Mais les deux parties avaient du mal à s’entendre. L’une ne pouvait se réveiller que si l’autre était endormie. Un rejet pur et dur de soi-même.
Xanathos prit la parole

« Messieurs comment expliquez vous ça ? Cette vampire ne ressemble pas à ceux des anciens temps. Elle semble plus arriérée ou « non évoluée ».
-Maître Xanathos dit l’ingénieur elfe. Cette vampire n’a pas achevé sa transformation. Elle a bu du sang bovin au lieu de boire pour la première fois du sang humain. Cela a provoqué des distorsion dans son organisme. C’est une vampire nouveau-née détériorée et donc rejetée par sa propre race. Moi et mon collègue chercheur gobelin n’avons pas d’autres explications. »

Xanathos resta pensif. C’était à Morgan de diriger l’opération.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Ven 10 Juil - 12:20

Sur cette nouvelle vampire attrapée par Dame Riin, on ne trouvait rien. L’échec des gobelins et des elfes était assez déconcertant. Aussi arriérée qu’elle puisse paraître, cette créature disposait pleinement de ses capacités noires de destruction. Autant celles magiques que celles physiques. Le rapport le confirmait.

La vampire était réveillée et regardait d’un air assez charognard les sangles qui la retenait prisonnière de la table d’opérations. Mais le labo situé au niveau -3 de l’ancienne librairie, était parfaitement sécurisé. Avant de pénétrer à l’intérieur, il fallait traverser un long corridor qui était actuellement protégé par Derek et 10 veilleurs. La bâtisse comprenait aussi 5 étages en partant du hall d’entrée qui donnait sur la ruelle. Au sommet de ces 5 étages se trouvait Sinja et 20 veilleurs chargés de patrouiller dans les niveaux supérieurs.

Bien sûr, la vampire nouvellement amenée l’ignorait. Elle était encore inconsciente lors de son transfert en laboratoire. Celle-ci remua soudainement sur la table. Criant de rage et maudissant les veilleurs, elle laissait la bête prendre possession pleinement de son corps.

Morgan sentit la dernière lueur d’humanité, déjà très faible, s’éteindre. Cette fille était devenue une vraie vampire. Assez bestiale et sauvage mais néanmoins une vampire.

« Cette fille est inutile à présent, pensa Morgan Elle ne nous sert plus à rien. »

Amaranth fut tiré d’un geste vif. Pointant la lame vers le bas, Morgan transperça le cœur de la vampire qui disparut dans un nuage de poussière. Remettant son épée dans le fourreau sanglé à son manteau de cuir, Morgan se tourna vers les sieurs Hawks & Xanathos.

« Maître Hawks et Maître Xanathos. Une jeune fille se sentant mal dans peau, car elle n’accepte pas sa condition de vampire, a été ramenée par Maître Derek. Elle se trouve derrière le rideau au fond là-bas. Amenez-là je vous prie. Je crois qu’elle constitue le patient idéal. Les autres se sont toutes révélées décevantes. »

Pendant que les deux Maîtres s’exécutaient et allongeait la jeune fille sur la table, Morgan l’observa. Dotées de longs cheveux couleur ambre ainsi que d’un visage parfaitement lisse, cette fille qui semblait se rejetait elle –même, incarnait la beauté. Les haillons qui l’habillaient témoignaient d’une violente répulsion envers ce qu’elle était devenue. On pouvait voir les cicatrices des blessures qu’elle s’était infligée.

« Les vampires n’ont vraiment aucun respect des choix des personnes dit Morgan, pensif. Elle ne voulait pas l’être mais ils l’ont quand même métamorphosée. »

Posant une main réconfortante sur le front perlé de sueur de la patiente, Morgan étudia le corps. Il ne semblait pas trop mutilé. Son essence était intacte.

Le cristal de la taille d’une perle, resplendissait de mille feux. Sa couleur rubis-feu irait sans aucun doute avec les cheveux couleur ambre.

« Amenez le serti-clé. Nous allons commencer, déclara Morgan… »

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Davrael

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 11/07/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Dim 12 Juil - 20:31

Sortons de la bâtisse délabrée. Laissons-nous guider vers les hauteurs de la ville, sur les toîts des édifices. Regardons ce qui se passe. Pas un geste, pas un bruit - puis, une ombre passe à toute vitesse, gracile et féline. Le noir retombe.


Davrael est seule sur une poutre qui caractérise le toit d'une petite auberge. À quelques mètres de là, les Veilleurs opérent. La vampire ne sait pas ce qu'ils font : en revanche, elle a vu la vampire qu'ils ont ammenés. Avec force grognements, elle s'est hissée pour avoir un meilleur apperçu de la situation.

Ces Veilleurs. Ces satanés Veilleurs ont encore attrapé un des leurs. À proprement parler, Davrael ne la connait pas - elles ne sont pas issues de la même lignée. Cependant, il reste dans son intérêt de l'aider si tant est possible, et de découvrir ce qui se trame là-dessous. Pour le jour ou, peut-être, ce serait son tour. Elle a d'autres motifs également, plus personnels, mais nul besoin de les connaître.

Les Veilleurs existaient déjà lorsqu'elle est née. Lorsqu'elle fut mordue, du moins. La Vampire n'est pas tellement vieille et ne posséde pas de pouvoirs impressionants, contrairement à d'autres plus anciens. Celle qui la crée, cependant, possède pour elle des secrets immémauriaux et une puissance des plus fantastiques. En revanche, cette maîtresse intrépide à disparu il y a quelques lunes et Davrael soupconne les Veilleurs, même si cela lui semble hautement improbable. Aprés tout, sa créatrice est vieille et rusée et elle doute que de simples mortels - soient-ils guidés par un million d'Archanges - puissent réellement lui faire du mal. D'un autre coté, avec l'Ancienne, on ne savait jamais à quoi s'en tenir.

Son odorat lui confirmait que beaucoup de gens se trouvaient dans la petite librarie désafectée. Inutile d'espérer s'y introduire, faute de force. Et parce qu'elle ne tenait pas plus que ça à mourir. Une autre personne, en revanche, semblait ne pas avoir à faire là... Peut-être serait-elle un allié.

La Vampire sauta du haut de l'auberge, tourbillon de neige et d'ébène, et se planta, aussi innoncente qu'immobile, dans la rue pluvieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Malékith

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 26
Localisation : Par delà les Cieux parmi les Dieux

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Lun 13 Juil - 2:02

Alors que Malékith scrutait la pénombre de cette piteuse librairie il perçu une autre force apparaitre non loin de lui, elle aussi était ténébreuse.

Personne n'a jamais vraiment su d'où provenait certain pouvoir détenu par Malékith comme celui de pouvoir percevoir les différentes force qui parcours se monde sans nom, mais certain personne pense et non a tord que cela provient d'un ancien savoir perdu depuis des millénaires celui des Seigneurs Noirs, il reste aujourd'hui quelque membre a connaitre se savoir en son entier et Malékith en fait partit, c'est l'un des dernier grand Seigneur Noir de se monde la plupart des autres ne connaissent que des brides de se savoir désormais perdu.

Ainsi donc Malékith peu sentir quand une personne a de bonne ou de mauvaise intention et c'est se qui lui permis de savoir qu'une nouvelle personne allait intervenir dans cette aventure pour le moins étrange.

Le sombre Seigneur disparu alors en un nuage de fumé noir pour réapparaitre derrière la jeune Vampire dans la ruelle obscure, alors prononça t-il ces mots de sa voix toujours aussi glacé:

-" Je vous souhaite bien le bonsoir chère Dame. Cherchez vous quelque chose?"

il se tut sur ces mots, la jeune femme se retourna brusquement et il resta là a observer le visage blême de cette jeune femme qui eu l'air quelque peu surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Davrael

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 11/07/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Mar 14 Juil - 21:41

<< Un démon, ce n'est jamais qu'un ange au coeur arraché
Et un vampire, ce n'est que ce que l'homme se refuse d'être . >>


Une sensation étrange. Une présence. Elle n'eut pas le temps d'attendre bien longtemps - son état de statue de marbre lui fut épargné. Elle sentait son odeur, de son corps émanait diverses parfums tous plus étranges les uns que les autres. Mais mieux que tout, il sentait la mort. Sa voix la fit tout de même sursauter, car Davrael ne s'attendait pas à ce que l'homme soit si proche d'elle.

Elle se retourna d'un coup, s'acroupissant légèrement, son corps arqué en position de défense. Tous ses muscles étaient tendus et si son coeur avait battu, il aurait eu un rythme des plus rapides. Peu à peu, l'expression vide de son visage se mua en une moue surprise, presque agacée. Elle s'était faite avoir. Incapable d'identifier correctement la position d'un adversaire. Qu'aurait-elle fait si ça avait été un ennemi ? Ciel, sa maîtresse serait déçue !

Davrael se redressa quelque peu. Ses épaules reprirent leur position habituelle - droites, vers l'arrière, telle une dame gracieuse. Ses yeux à demi-fermés observaient le nouvel arrivant, l'évaluant. Au bout d'un moment, elle estima qu'il ne représentait aucun danger pour elle. Elle reprit alors vraiment sa posture de reine, ses muscles se détendirent. Elle renifla l'air avec ostentation, mais il n'y avait rien à signaler. Avec un peu de chance, il ne serait pas trop tard.

Elle se refusait à parler, mais elle eut un hochement de tête vers la librairie. Le sang du Veilleur. Voilà ce qu'elle cherchait. Par soucis de vengeance, par soif - par amusement.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Ven 17 Juil - 21:58

L’expérience prenait plusieurs heures entrecoupées de petites poses durant lesquelles la patiente était choyée d’attention pour sa santé.

Le serti-clé avait été parfaitement incorporé sur le dos de la main. Le travail avait été exécuté sans bavures : ni de sang qui coulait ni de chair qui pendait. Morgan s’approcha de la table et retira soigneusement le cristal angélus de son écrin.

La jeune fille était endormie. L’opération se déroulait sans douleur pour elle. Morgan et les scientifiques de l’Ordre y avaient veillé.

Le séraphin incrusta la perle dans son emplacement. On pouvait voir le sang angélique partir du cristal et se répandre dans les veines de la jeune vampire via le serti-clé.

Les douleurs dues aux changements de métabolisme la réveillèrent. La patiente avait le front en sueur, les muscles en feu, les canines rétrécissait ses yeux changeaient de couleur de temps à autres…

Morgan dirigea sa main sous le sein gauche et sentit le cœur de la vampire battre à nouveau. Un sourire apparut le visage du séraphin. L’expérience était une réussite.

La jeune fille s’était mise assise sur la table et étudié le cristal. Deux ailes de cristal rubis-feu apparurent et se dématérialisèrent et apparurent de nouveau, suivant les volontés de la jeune fille.

Elle regarda ensuite l’environnement dans lequel elle se trouvait. Elle paraissait un peu hésitante à parler. Morgan s’avança :
« N’aie pas peur. Tu viens de regoûter à ce que les humains appellent la vie. Dit-il
-Où est-ce que je suis ? répliqua la jeune femme
-Dans un de nos laboratoire de recherches mais Maître Nathyla va s’occuper de toi. »

A l’évocation de son nom, une femme s’avança et emmena la jeune ange nouveau-née en direction du temple.

Une fois les deux femmes parties en sécurité, les personnes présentes entreprirent de détruire toutes traces de leur passage. Dans un volute de fumé, un phœnix apparut. Il transportait un message de Sinja. La missive indiquait que les Veilleurs n’étaient plus les seuls à connaitre l’existence de cet endroit. Au même moment, Morgan sentit les groupes de Derek et Sinja se téléportait en sécurité.

« Maitres Kobold et Xanathos veillez à ce que tout notre matériel et nos scientifiques sortent sains et saufs d’ici, déclara Morgan. Vous connaissez la procédure en cas de problème »

Morgan se dirigea vers le hall d’entrée…

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Malékith

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 26
Localisation : Par delà les Cieux parmi les Dieux

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Dim 19 Juil - 16:45

Malékith resta quelque peu vigilant une fois face a la jeune vampire car si elle décidait de s'en prendre a lui il se trouverait dans une bien mauvaise posture car la vivacité des vampires est quasi légendaire, malgré ses grands et nombreux pouvoirs. mais cela était volontaire de sa part ainsi il pu prouver qu'il n'avait pas de mauvaise intention envers la personne de la jeune vampire. Et il ne s'offusqua pas quand la jeune vampire eu quelque peu dédaigné sa question.

Alors qu'il se dirigea vers la boutique avec la jeune vampire il eu comme l'impression qu'un trait de feu lui traversa l'esprit, il ressentit alors la douleur de la créature au coeur noir enfermer des les entrailles de la boutique. Puis il sentit cette créature basculer des ténèbres a la lumière et sans qu'il ne puisse rien faire, une fois cette sensation éteinte une sourde et glacial colère s'empara avec dans son coeur une envi de meurtre.

Il se tourna vers la jeune femme puis lui parla de la même voix glacial mais cette fois si teinté de colère difficilement continue:

-"Cher Dame je désirerais vous apporter mes lumières si sombre soit-elles afin de détruire les choses qui on osé torturer le corps et l'esprit de la personne que vous chercher. Accepter vous?"

Puis il se tu, en attendant peut être une réponse a sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Davrael

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 11/07/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Dim 19 Juil - 19:18

<< Il fut un temps, on me vénérait.
Puis on m'oublia. Mais toi, m'as-tu oubliée ? >>


Davrael suivait l'homme, véritable petite poupée de porcelaine. Elle ne semblait même pas réfléchir : ses actes étaient pesés, mais elle avançait le regard vide. La vampire ne pouvait tout de même pas reculer sous le seul prétexte qu'elle savait maintenant que ce qu'elle cherchait n'était pas présent. Le parfum ambiant était saturé de multiples odeurs mais il ne porte aucune traces vampiriques du clan de Davrael. Mis à part cela, le fumet écoeurant de la créature ailée qui se prétendait Archange et ceux d'êtres tout aussi misérables.

La petite librairie était trop pleine, même si elle se vidait tranquillement. Le bruit agressait l'ouïe trop dévellopée de Davrael et elle se sentait complètement agressée. N'eut été de l'homme étrange à ses côtés, elle se serrait laisser bercer par la douce folie qui lui criait d'agir, de bouger, de tuer. Les besoins vitaux des vampires ne concernent-ils pas, après tout, que le sang et lui seul ?

Ses yeux sans couleurs se levèrent vers l'ombre - elle décida de le renommer Hoe ( ou Homme à l'Odeur Étrange, c'est au choix ) - alors qu'il lui parlait. La voix ressemblait à celle des déchus et des bannis de la société divine. Il aurait donné des frissons à Davrael si elle n'était pas aussi indifférente à tout ce qui pouvait se passer autour d'elle. Son ton à elle était voilé, presque chantant. Elle était cependant enrouée, comme si elle avait pleuré ou comme si elle n'avait pas échangé depuis des jours. Considérant la situation, cette option était la plus probable.


- Je suis apte à faire tout cela moi-même.

Cassante, froide. Hautaine et lointaine, à l'image de ce qu'on lui avait appris. Un espèce de sourire méprisant apparu sur son visage lisse. Il approchait. Il arrivait. Ça empestait l'ange dans la pièce. Elle se retourna lentement, ses longs cheveux balayant l'air, pencha légèrement la tête et se mit à observer l'emplacement de l'escalier. Ses yeux brillaient alors que sa langue venait doucement chatouiller ses canines. Elle se plaça près d'Hoe et on pu observer une légère tension dans son corps. L'excitation d'avant le meurtre. Il n'avait peut-être pas sa maîtresse, mais elle ne lui laisserait pas la chance de l'avoir un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Malékith

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 26
Localisation : Par delà les Cieux parmi les Dieux

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Mar 21 Juil - 17:38

Malékith s'arrêta net quand il eu entendu la réponse de la jeune vampire, il la jaugea de son regard froid puis se mi en retrait de la jeune femme puis dit:

-"comme vous le voudrez, si vous pensez que mon aide n'est pas utile je n'insisterais donc pas"

Puis une fois ces mot prononcé il disparut mais physiquement seulement, sa conscience était toujours présente dans la librairie mais sans moyen d'action, il était juste spectateur de la scène.

Alors arriva les Veilleurs nimbés de lumière, Malékith était quelque peu anxieux pour la jeune femme mais vu que c'était son choix il n'y pouvait rien, il trouvait sa juste stupide qu'une jeune vampire avec autant de talant soit ainsi sacrifié.

Mais qui sais? peut être se fera t-il surprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Dim 2 Aoû - 14:54

Morgan sentait de la présence au rez-de-chaussé . L’ange décida de se montrer d’un autre manière.

Ses ailes lui permettant d’atteindre une vitesse mach 3 rapidement, la créature ailée transperça plafond après plafond en emmenant avec elle, Davrael à moitié assomée par les chocs. La montée se fit jusqu’au toit de la bâtisse.

Là sur un lieu balayé par les vents et ruisselant d’eau, Davrael était à genoux et se remettait de ses émotions. Les blessures étaient inexistantes. Celles de l’ange aussi.

Morgan se tenait à 10 mètres de la vampire, dos tourné mais ses sens lui permettait de palper chaque changement de pulsations dans l’air. Les cheveux longs noirs trempés par la pluie mais les yeux bleus vifs comme l’éclair, Morgan fixait la pleine lune. Il était pensif. Son odorat combiné à sa mémoire lui avait signalé un parfum émanant de la jeune vampire. Un parfum qu’il n’avait que trop connu, que trop humecté et savouré.

Le séraphin matérialisa ses ailes d’un bleu de cristal et se tourna face à la vampire après les avoir repliées.
« Qui es-tu ? Et que viens-tu faire ici ? »

La lune continuait de briller de mille feux et malgré les intempéries, le toit de la bâtisse se transformait en une arène…

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Davrael

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 11/07/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Mer 5 Aoû - 18:57

Ce qui importe pour moi c'est de faire une blessure et de goûter le sang, d'en sentir le parfum, d'en entendre le bruit, car le sang qui jaillit produit un murmure, il ne saurait se comparer à un autre bruit.


Elle regarda l’homme disparaître sans émotions. Peut-être une âme plus innocente, ou qui aurait vécu dans un monde un peu moins fou, aurait-elle été impressionnée par le tour de magie. Pour une femme qui vivait de l’obscur et de l’énergie magique la plus noire, il n’y avait rien là qu’un simple tour d’amateur. Ses iris ne reflétaient rien, sinon l’ennui. Son expression indifférente aurait pu laisser entendre qu’elle avait l’esprit vide, mais ne tombons pas dans les clichés ; il fourmillait. Pour l’instant, la pensée la plus envahissante ressemblait à peu près à cela : Qu’il est lent cet archange, mais qu’il est lent.

Puis, tout à coup, le monde devint flou, les couleurs se mélangèrent et rien n’eut plus de sens. Au contact brûlant d’une peau qui la retenait, elle saisi que la chose ailée avait fini par arriver. Il n’empêchait, le vol n’était pas sa méthode de transport préféré. Retenant son souffle, elle essaya de retrouver ses repères, sans succès. Sa vision ne lui servait à rien dans ce cas-ci ; la vitesse, d’accord. Mais l’air froid et humide qui la happait un peu plus violemment à chaque seconde n’aidait en rien ses yeux à faire le point. Ce fut la fin.

Elle tomba lourdement sur le sol. Ça ne faisait pas mal - il en fallait beaucoup pour infliger la souffrance à Davrael. La vampire releva la tête et se mit à genoux, cherchant l’endroit exact ou ils étaient posés. Un toit. Le toit du bâtiment dans lequel elle était entrée. Pas surprenant, lorsqu’elle y pensait. Elle finit de se remettre debout et, tranquille, essuya les quelques gouttes qui avaient pris place sur son visage avant de se retourner. Il sentait mauvais. Il sentait trop le bien.

Davrael l’observa un moment. Ils se ressemblaient à un point qui en était troublant : de longs cheveux noirs comme l’ébène, une peau limpide, une certaine beauté.. Certes, l’un possède des ailes et l’autre est damnée. Il va de soi aussi qu’ils essaient mutuellement de s’éliminer et qu’ils ne s’entendront probablement jamais, mais il reste que sur le point physique, les caractéristiques concordent. Comme quoi le noir n’est pas forcément synonyme d’âme sombre...

Un rictus aux lèvres, elle s’avance, tourne un peu autour de l’ange, l’obligeant à se retourner lui aussi. Elle s’arrête finalement et relève les yeux pour observer le ciel. Ses yeux clairs rencontrent ensuite ceux de l’archange et elle perd toute trace de bonne humeur.


<< Tu n’es pas si stupide, Morgan Helsing, crache-t-elle. Tu sais très bien qui je suis, bien que mon nom te sois peut-être inconnu. >>

Elle relève les bras, sortant une lanière de cuir, et attache sa longue chevelure qui retombe en mèches humides contre son dos. S’il faut se battre, autant ne pas être encombrée. Ses crocs percent sous ses lèvres et elle sourit légèrement, avide.

<< Sache que je suis Davrael. Crie-le et fais savoir à tous tes sbires que je me mettrai dans votre chemin aussi longtemps que vous ne cesserez pas vos activités. Et sache que je suis venue la chercher, elle. >>
Revenir en haut Aller en bas
Malékith

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 26
Localisation : Par delà les Cieux parmi les Dieux

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Jeu 6 Aoû - 3:22

Malékith avait assisté a la scène a travers l'esprit de la jeune vampire et se ne fut qu'une effusion de couleur flou du a la vitesse de déplacement de l'archange.

Puis il vit l'archange a travers les yeux même de la jeune femme, se fut une irruption de rage qui submergea Malékith une fois qu'il l'eut reconnu... Morgan Helsing son ancien élève qui n'a malheureusement pas pris la bonne direction selon lui, il pensait l'avoir tuer de ses propres mains, il l'avait vu mourir a ses pieds suite a l'anéantissement de l'esprit de celui-ci après que Malékith l'eut ravager par sa puissance mental, et pourtant il se trouvait la en face du vampire.

Alors que Morgan Helsing sembla assuré de sa victoire sur la vampire, une masse sombre apparut derrière celle-ci, puis la silhouette du Roi-Sorcier se dessina nettement dans la nuit, sa fureur était sans égale il en irradiait même. Il fixa Morgan et d'une impulsion mental il le fit chuter a genou, Malékith s'avança lentement vers lui rayonnant de puissance et d'assurance le pas lourd de menace. Une foi juste devant Morgan toujours a genou haletant devant la puissance du choc il s'adressa a lui de la voix la plus glacial et la plus tranchante qu'il pouvait:

-"Alors toujours vivant a se que je voie... je me demande bien qu'elle malchance a pu te faire revenir, je te propose une chose, tu laisse la jeune dame ici présente intact et tu pourra repartir sans mal avec tes acolytes, tente un seul geste un tant soit peu malveillant a notre égard et j'écrase le faible esprit que renferme ton crâne, et si tu le désir notre prochaine rencontre pourrais se faire sur les innombrable champs de bataille qui transcende se monde sans nom dans un vague espoir de revanche. qu'en dit tu?"

Malékith relâcha un peu l'étreinte de son esprit sur le sien afin de pouvoir le laisser réfléchir mais garda tout de même un prise ferme afin de le garder sous son contrôle, un rictus glacé se figea sur son visage devant la vision de l'archange a genou sous lui.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Helsing

avatar

Messages : 2171
Date d'inscription : 10/04/2009
Age : 28
Localisation : Annecy

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Dim 9 Aoû - 14:15

A peine avait-il eu le temps d’observer la jeune vampire, qu’une puissance noire pénétra l’esprit de Morgan et le mit à genoux. L’Archange écouta la demande l’être noir. La rage montait dans l’esprit de la créature ailée.
Morgan brisa l’étreinte mentale du seigneur noir en rassemblant assez de mana céleste au niveau de sa tête.

L’Archange se releva et il y eut une lumière aveuglante suivie d’une onde de choc très rapide. On pouvait distinguer deux mots parmi le bruit : Hollae… Cantamis…

Davrael qui avait vu venir le sort exécuta un magnifique saut périlleux par-dessus l’onde de choc, et se stabilisa sur ses jambes comme un chat.

Malékith, lui avait du au contraire invoquer un mur de magie noir pure pour parer l’attaque mais le choc le poussa dos à une cheminée.
Il y eut par la suite des incantations dirigées vers les cieux, et le toit plat de la bâtisse vit ses bords parcourut de flammes. Morgan en était l’origine. L’archange avait transformé cet endroit en arène.

Davrael se tenait immobile. Inébranlable, la vampire attendait la suite des événements. Morgan prit la parole.

« Qui tu es ? Je n’ai que certaines idées. Je reconnais que certaines saveurs que peut offrir ton corps ne me sont pas inconnues mais, l’individu en soi je ne le connais pas. En revanche il semble que toi tu me connaisses… »

Morgan tira Amaranth du fourreau et s’avança vers Malékith
« Ah mon cher Malékith… Me laisser mort ? Sur les dalles de Symphonia ? Non j’ai feins d’être mort. Mon vrai mentor m’a appris bien des choses. Quand à la magie noire, elle ne permet pas de tout posséder. La connaitre en revanche est nécessaire sinon comment combattre ce dont nous ignorons tout ? »

Morgan regarda vers la pleine lune.
« Quelle belle nuit ! Tu dis que tu es venue pour « Elle » Davrael ? Il est bien trop tard. La jeune Méphistarias a quitté Soléandre il ya vingt minutes. Et c’est à moi de partir maintenant. »

L’archange fit disparaître les flammes et rengaina son épée dans le fourreau. Il se tourna vers Malékith.
« Je n’ai pas le temps de m’occuper de toi, mais on se reverra, j’en suis sûr. »

Morgan apparut aux côtés de Davrael et toucha la peau pâle de la vampire.
« Hum, tu n’as peut-être pas sa douceur, mais tu as son parfum c’est certain. dit Morgan en s’écartant. Tu me la rappelles beaucoup… »

Morgan passa sa main dans son manteau noir de cuir au niveau du cœur et en retira une fleur de lys. Avant, qu’elle ait pu faire un geste, l’archange avait mis le lys dans les cheveux de Davrael comme on met une rose dans les cheveux d’une Dame.

« Transmet mes amitiés à ta maîtresse, elle comprendra… »

Morgan disparut dans une lumière blanche aveuglante.
Le feu qui était né dans le laboratoire en E-3, commençait à dévorer les étages supérieurs et transformait peu à peu la bâtisse en torche flamboyante au cœur de la Nuit…

_________________
Dying is the day worth living for
Revenir en haut Aller en bas
http://angelaes.forumactif.com
Malékith

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 14/04/2009
Age : 26
Localisation : Par delà les Cieux parmi les Dieux

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Jeu 13 Aoû - 19:43

Malékith sentit son étreinte mental faiblir jusqu'à se qu'elle disparaisse, Morgan fit exploser une lumière flamboyante et Malékith ne pu dressé ses défenses que précipitamment, il dit d'une voix glacial:

"- il s'emblerait que je t'est sous estimé Morgan mais il semblerait que ton égo te fasse aussi défault."

Dans une monumental fureur il étendit son bouclier d'énergie noir a l'état pur qui rongeais la lumière petit a petit jusqu'à se que Malékith puisse se trouver a son aise dans ce halo de ténèbres, il vit Morgan tiré son épée et Malékith tira Uz'hul la sombre, celle-ci renfermait l'esprit d'un puissant démon vaincu il y a de sa des millier d'années, la lame brulait d'une intense couleur bleue équivalente a la haine de son porteur, il se mit en garde et se prépara a l'attaque mais Morgan n'en fit rien, trop couard pour cela! Malékith répondit au parole de Morgan d'un ton railleur:

-"Oui nous nous reverrons et cette fois je te laisserais nul chance de survit! Tu verra cette lame traversé ton corps de part en part, maudit soit tu sale piaf, comment a tu pu devenir ainsi, aussi abject, aussi faible, aussi décevant en tout point?"

Mais Morgan ne répondit rien et disparu dans un éclat de lâcheté.
Revenir en haut Aller en bas
Davrael

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 11/07/2009

Caractéristiques Rp
Niveau: 1
Expérience:
0/0  (0/0)
Point de vie:
8000/8000  (8000/8000)

MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   Jeu 13 Aoû - 19:49



Je ne crains pas les tourments du feu.
Après tout, les flammes appartiennent à l'Enfer et je suis créature de Satan.


Davrael porta une main contre ses cheveux. Une unique fleur, le lys sauvage que plusieurs associaient dorénavant à sa maîtresse. Elle résista de peine à l’envie de rire, laissant son visage se tordre en une moue agacée. Les pétales étaient douces contre sa paume, mais la jeune vampire ne savait pas trop si elle désirait garder la fleur. Après tout, il pouvait y avoir là une magie cachée qui opèrerait contre sa créatrice...

Elle joua nerveusement avec la fleur, ne prêtant même plus attention au mage noir qui l’exaspérait de plus en plus. Plusieurs fois, elle se retint de peu de faire faner le lys. Puis elle soupira et releva la tête, les yeux aussi vide qu’auparavant. Il y avait trop de bien dans le coin. Et par-dessus tout, trop de feu. Ce n’était pas qu’elle se souciait tellement de sa propre personne, mais si elle avait le choix, Davrael préférait préserver sa peau quasi-parfaite. La vampire devait toujours retrouver sa maîtresse, maintenant qu’elle savait qu’elle n’était pas dans les parages.. Une méphistarias. Et puis quoi encore ?

Elle regarda encore un instant les flammes qui léchaient les murs du bâtiments, rassemblant une quantité d’énergie en son sein. Elle était fatiguée et le geste seul lui semblait douloureux. Le visage toujours aussi impassible, elle tourna dans un tourbillon de tissus et un petit ‘’ pop ‘’ se fit entendre. Le moment suivant, le mage était seul sur le toit de l’ancienne librairie. Une chauve-souris s’éloignait au loin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous les larmes de Lucifer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous les larmes de Lucifer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» HAITI YON PARADI OU YON LANFE AVEC R G P POU LUCIFER ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres sans Nom :: TERRES MYTHIQUES :: ROLE PLAYING GAME :: Cité de Soléandre :: Les Bas Fonds-
Sauter vers: